INFO FLASH :

Audience de Madame la ministre avec une délégation de l’Université de Californie (UCLA)

07/08/2018

La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Mme Marie Odile ATTANASSO a reçu le lundi 06 août 2018, à son Cabinet,  une délégation de l’Université de Californie (UCLA).

Conduite par la Directrice Générale de l’Agence de développement de la cité internationale de l’innovation et du savoir  CIIS, la  délégation est venue échanger avec l’autorité et ses collaborateurs,  dans le cadre d’un programme de soutien, mis en place par l’UCLA afin de soutenir l’innovation, la recherche et l’entrepreneuriat en Afrique. A cet effet, les ambitieux projets développés par le Gouvernement béninois ont conduit au partenariat proposé par la délégation, selon les besoins du Bénin.

Les discussions ont, substantiellement, porté sur le mentorat, les publications académiques, l’entrepreneuriat, le renforcement des capacités du marché de l’emploi pour une prospection analytique des opportunités, avec la possibilité de former des analystes béninois.

Les besoins du ministère en matière de sciences, technologies, ingénierie et mathématiques et les différents projets portés par le ministère dans le secteur de la recherche sont aussi les sujets abordés.

Ainsi, au regard de la pénurie des ressources humaines dans les secteurs prioritaires pour le développement du Bénin, il a été décidé de procéder à des formations qualifiantes permettant de renforcer la qualité des entrepreneurs dans les filières concernées. Les offres de formation s’appuieront sur les exigences de l’économie béninoise. En outre, la présentation des défis du sous-secteur a permis aux parties de s’accorder sur la nécessité d’axer leur partenariat sur la dynamisation de la recherche, avec le renforcement de la pharmacopée, l’appui à l’IREDESA afin de booster la production de la spiruline, le développement du numérique, du digital et l’écologie.

Madame la Ministre a quant à elle mis l’accent sur les IUEP dont l’expérience devrait permettre, à court terme, de doter le Bénin de ressources humaines qualifiées, capables de soutenir durablement le développement du pays. Ses propos ont conduit la Directrice générale de l’Agence de développement de la CIIS à envisager la possibilité d’accompagner les diplômés des IUEP à travers un programme d’incubation.

Par ailleurs, la question des brevets a été examinée avec l’assurance de respecter la législation en la matière, afin de protéger les innovations béninoises. 

Pour finir, la délégation a promis, dans la mise en Å“uvre du partenariat, de porter une attention particulière à une bonne implication des filles dans le domaine des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques.
Retour aux actualités